Gaboury-Diallo, Lise, 2009

Lise Gaboury-Diallo membre de l’Ordre du Canada

7 juillet 2017

L’auteure des Éditions du Blé, Lise Gaboury-Diallo, est reconnue par l’Ordre du Canada pour l’année du 150e de la confédération et du 50e de l’Ordre.

Annoncé le 30 juin par le très honorable David Johnston, gouverneur général du Canada : 99 nouvelles nominations ont été ajoutées au sein de l’Ordre du Canada. Créé en 1967, l’Ordre du Canada, une des plus prestigieuses distinctions honorifiques civiles au pays, reconnait des réalisations exceptionnelles, le dévouement remarquable d’une personne envers la communauté ou une contribution extraordinaire à la nation. Lise Gaboury-Diallo a été félicitée pour son apport à l’éducation, à la littérature et à la promotion de la francophonie manitobaine.

Nous ne saurions sous-estimer l’importance de la contribution de Lise Gaboury-Diallo à différents niveaux : dans le corpus littéraire tout d’abord, les ouvrages de Lise font partie des « classiques » de la littérature de l’Ouest et Franco-Canadienne. Cette entente débute avec les Éditions du Blé en 1999 avec la publication de son premier recueil de poésie Subliminales. Depuis toutes ces années, Lise est toujours passionnée de littérature, elle écrit et a reçu plusieurs prix littéraires qui confirment ses talents à un niveau local et national, Lauréate du Prix de poésie de Radio-Canada, deux fois récipiendaire du Prix Rue-Deschambault, elle était finaliste au Prix des lecteurs de Radio-Canada et au Prix Émile-Ollivier pour son recueil de nouvelles, Lointaines (2010) et au Prix des lecteurs Radio-Canada pour Les enfants de Tantale (2011), son second recueil de nouvelles.

Elle partage son savoir et son énergie avec engouement, que ce soit lors de ces cours et ateliers à l’Université de Saint-Boniface ou à l‘University of Manitoba, accompagnant et encourageant plusieurs de ses élèves à se dépasser et notons également son investissement à de multiples colloques internationaux. Elle n’hésite pas à offrir son temps bénévolement en tant que mentore pour les Éditions du Blé pour des écrivain.e.s novices qui n’ont pas encore toutes les clés en main pour finaliser un manuscrit.

C’est enfin, de manière générale dans sa vie professionnelle et personnelle une personne particulièrement admirable, elle a récemment été nommée chevalière de l’Ordre des Palmes académiques. Que ce soit dans la vie ou dans ses livres, le discours de Lise Gaboury-Diallo est un point d’entrée à une ouverture sur sa communauté, son pays et sur le monde présentés comme riches et multiculturels, avec toujours beaucoup de lucidité et de poésie. Un encouragement permanent pour toute une génération à aller de l’avant et à la rencontre de l’autre.

Lise Gaboury-Diallo a indéniablement sa place auprès des 7000 personnes qui ont été investies de l’Ordre et qui ont permis dans différents domaines et à différents niveaux d’enrichir la vie d’autrui et qui reflètent la devise de l’Ordre : DESIDERANTES MELIOREM PATRIAM (« Ils désirent une patrie meilleure »). Les récipiendaires seront invités à recevoir leur insigne au cours d’une cérémonie qui aura lieu à une date ultérieure. Pour tous renseignements concernant les nominations à l’Ordre du Canada : https://www.gg.ca/document.aspx?id=16917&lan=fra